4 étapes

Pilotez efficacement votre politique d’achats responsables

Questionnez régulièrement vos fournisseurs et sous-traitants sur les sujets qui vous intéressent et consolidez les réponses pour donner du corps à votre stratégie d’achats responsables :

  1. Répondez aux exigences réglementaires éventuellement applicables (loi sur le devoir de vigilance et future – Corporate Sustainability Due Diligence Directive dite CS3D
  2. Réduisez vos risques en ayant une meilleure connaissance de vos fournisseurs.
  3. Construisez une relation gagnant/gagnant avec vos fournisseurs et co-créez de la valeur avec eux.
  4. Pilotez vos objectifs RSE avec vos fournisseurs.

une gestion de projet simple et efficace

Déploiement du logiciel Tennaxia Performance Fournisseurs

Le process de déploiement de Tennaxia Performance Fournisseurs est rapide, simple et parfaitement sécurisé.

Phase 1 : Paramétrage

Paramétrage du système pour tout type d’organisation et pour tout type d’indicateurs extra-financiers (texte, numérique, choix multiple, pièce jointe…) et de questionnaires personnalisables.

Phase 2 : collecte

Collecte des données opérationnelles de tout type à des fréquences variées selon les besoins.

Phase 3 : Fiabilisation

Fiabilisation de la saisie et process de validation des données robuste (texte, numérique, choix multiple, pièce jointe…).

Phase 4 : Consolidation

Réalisation de calculs qui ont été préalablement vus et validés avec vous et permettent des consolidations multi-axes prenant en compte les évolutions de votre organisation.

Phase 5 : Visualisation

Accès à une grande variété de rapports notamment en « data visualisation » (analyses, synthèses, rapports graphiques…) pour vous permettre de partager l’information, prendre des décisions et agir.

Système 100% auditable et sécurisé.

Un accompagnement sur mesure

à vos côtés à chaque étape

Pour assurer la réussite de votre projet, les équipes de Tennaxia vous accompagnent à chaque étape !

Customer Success Manager

Votre CSM est chargé du paramétrage de l’outil et s’assure qu’il est bien le reflet de votre organisation et de votre stratégie.
Il peut même vous accompagner dans la définition de vos indicateurs (contrôles à la saisie, workflow de validation…) mais aussi durant toute votre campagne de reporting de vos fournisseurs : suivi de l’avancement de la collecte des données en temps réel (et relance des différents interlocuteurs), analyse des données saisies « au fil de l’eau », gestion des demandes de justifications…

support technique

L’équipe de consultantes et consultants logiciel est à votre écoute pour toutes vos questions techniques.

Formation de vos équipes

Nous mettons en place une gestion globale des formations des utilisateurs en fonction de leur profil (contributeur, validateur et approbateur). Nous sommes à vos côtés pour organiser intégralement ces formations (gestion des invitations, suivi des inscriptions…).

Pour aller plus loin

L’expertise de consultants

Vous avez besoin d’accompagnement pour choisir les indicateurs à prendre en compte pour évaluer vos fournisseurs ? Vous aimeriez pouvoir choisir et quantifier des objectifs pertinents en fonction de votre organisation et de ses enjeux ? Vous voulez intégrer cette évaluation dans une stratégie RSE plus globale ? 

Notre équipe de consultants et consultantes est à vos côtés pour vous donner les moyens de définir, mettre en œuvre et piloter efficacement vos engagements en matière de développement durable et RSE. 

Ils nous font confiance

Groupe Bel
Logo Groupe Seb
Logo Marie Brizard
Logo Auchan
Logo Dpd
AXA
Séché Environnement
Logo Covea
Logo Beneteau
Logo Forvia
GEFCO
Logo Aramis Groupe
Logo Lacoste

Qui est concerné par

Le devoir de vigilance 

Le devoir de vigilance est une obligation française et bientôt européenne pour les entreprises donneuses d’ordres d’identifier et prévenir les risques sociaux, environnementaux et de gouvernance liés à leurs opérations, aux activités de leurs filiales et de leurs partenaires commerciaux (sous-traitants et fournisseurs). En France, c’est la loi du 21 février 2017 qui encadre ce devoir de vigilance dont le but est de faire prendre en compte le respect des droits humains et de l’environnement par les grandes entreprises et notamment les multinationales.

Elle concerne en effet les sociétés françaises qui emploient au moins 5 000 salariés en France et celles de plus de 10 000 salariés dans l’Hexagone ayant leur siège social ailleurs dans le monde. Celles-ci doivent établir et publier un plan de vigilance pour prévenir les risques en matière d’environnement, de droits humains mais aussi de corruption sur leurs propres activités mais aussi celles de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs, en France comme à l’étranger.  

Le devoir de vigilance est inscrit dans les grands textes internationaux de références destinés aux multinationales.