Une question ?

02 49 03 10 60

Mécénat Tennaxia

Mécénat

Association ANAK

Présentation de l’association ANAK

 

ANAK veut dire ENFANT en indonésien. L’association ANAK est née du hasard, de l’amitié et du coeur. Le hasard d’une rencontre sur une plage de l’est de Bali en 2000, l’amitié entre quelques Européens et Balinais à l’origine du projet, et le coeur de faire quelque chose ensemble pour soutenir des enfants défavorisés d’Indonésie.

L’histoire d’ANAK débute avec 25 enfants soutenus. Le principe fondateur est le parrainage d’écoliers et de collégiens balinais par des parrains-marraines européens. Ceux-ci financent mensuellement les coûts liés à la scolarité de leurs filleuls. Très rapidement, le champ d’action (et donc les besoins financiers) de l’association s’étend. En effet, les parrainages se poursuivent au lycée dès 2004, et le financement d’études supérieures débute en 2006. En 2014, l’association compte plus de 450 d’adhérents. De plus, près de 250 enfants ou adolescents sont soutenus par des parrains dans leur scolarité : soit en tant qu’écoliers (primaire, collège) soit en tant que lycéens, étudiants et boursiers.

ANAK a également voulu dès le début répondre aux besoins du terrain. Pour cela, elle a réalisé des projets plus globaux touchant à l’infrastructure et à l’environnement, tels que des rénovations d’écoles, constructions de sanitaires, forage d’un puit, etc. C’est dans ce cadre que Tennaxia intervient pour soutenir l’association ANAK, qui recherche des financements pour s’employer à l’éducation environnementale dans un souci d’écocitoyenneté et de pédagogie, non seulement pour les enfants balinais qu’elle soutient aujourd’hui mais aussi pour les générations à venir.
 

Éducation environnementale avec le projet pilote « PAKISAN CARE »

 

Christina, bénévole pour ANAK France, est consultante HSE ( Hygiène – Sécurité – Environnement) pour Tennaxia à Lyon. Lors de son second voyage à Bali, en mars dernier, elle a suivi la tournée des distributions mensuelles et certaines actions sur le terrain. Voici son témoignage :

 

« La problématique des déchets à Bali est évidente. Que vous marchiez, en ville, dans les villages, ou dans des lieux plus reculés, les déchets sont partout. Les causes ? Les habitudes des villageois, le tourisme, et une politique de gestion des déchets inexistante sur l’île. Le projet Pakisan Care associe la sensibilisation, l’éducation et la participation des habitants à la gestion des déchets. Il est essentiel que le projet lancé dans le village pilote de Pakisan puisse être mené à bien. L’objectif étant qu’il soit reproduit dans d’autres villages.

L’action de Pakisan Care est clairement visible : mise en place de poubelles dans les rues du village, mise à disposition de sacs pour les ramassages hebdomadaires, les habitants intégrant petit à petit… les bons réflexes.
Aujourd’hui, il manque encore des fonds pour finaliser le circuit de prise en charge des déchets, à savoir, le tri, puis la valorisation.

Tennaxia, société pour laquelle je travaille, accompagne tous les jours ses clients dans la gestion de leurs déchets en France ; c’est pourquoi j’ai proposé que nous participions au projet Pakisan Care. Nous agissons en France, pourquoi ne pas le faire de manière solidaire à l’autre bout du monde ? »  

  Pakisan Care Association Anak Mécénat Tennaxia

 

Christina a présenté ANAK et ses missions aux collaborateurs de Tennaxia, lors du séminaire annuel. Tennaxia ayant déjà soutenu des projets liés à la préservation de l’environnement, a décidé de soutenir ce projet pilote PAKISAN CARE. Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur l’association ANAK, consultez le site : http://www.anakbali.org/