Une question ?

02 49 03 10 60

Le Blog de Tennaxia-banniere

Le blog de Tennaxia

# RSE

Reporting extra-financier en Europe, mention peut mieux faire !

Non-financial reporting directive Tennaxia

The Alliance for Corporate Transparency vient de publier une étude sur une centaine d’entreprises européennes, dont vingt-deux françaises. Toutes sont obligées par la directive européenne sur la publication des informations  non financières dont est issue notre Déclaration de performance extra-financière. Si cette étude souligne une avancée générale, elle met surtout en évidences de nombreuses carences. Des enseignements sans doute trop tardifs pour la publication à venir des DPEF 2018, que la 7ème étude Tennaxia se proposera de vérifier au second semestre 2019.

Non-Financial Reporting Directive


Qui trop embrasse mal étreint…telle pourrait être la conclusion de cette fort intéressante étude. La « Non-Financial Reporting Directive », selon Alliance for Corporate Transparency, ne spécifie pas suffisamment bien les informations et indicateurs clés de performance qui doivent être publiés. Ce faisant, si les choses avancent dans le bon sens, les informations publiées par les entreprises ne sont pas suffisamment précises et étayées pour aider les parties prenantes, au premier rang desquelles les investisseurs, dans leur prise de décision.

Selon l’étude, une majorité des entreprises publie bien dans leurs rapports RSE l’importance des enjeux environnementaux et sociaux pour leur business. Cependant, dans moins de 50% des cas pour l’environnement et 40% pour le social et l’éthique, les informations publiées sont suffisamment claires, matérielles, précises et connectées aux principaux risques identifiés. Autre exemple, si plus de 90% des entreprises expriment leur engagement  en faveur des droits de l’Homme, seulement 36% décrivent leur processus de diligences raisonnables pour s’assurer du respect de ces droits.

Retour sur la DPEF


La rédaction de la DPEF, à l’instar de la Directive européenne, ouvre le champ des possibles. Certes, les ateliers du Medef et d’Orée ont apporté des éclairages intéressants pour aider les directions RSE et les rapporteurs dans leur tâche. Reste désormais pour les entreprises assujetties à appliquer les conclusions  des ateliers à quelques encablures des assemblées générales à venir.

Produrable 2019 nous donnera l’opportunité de faire un premier retour d’expérience sur la mise en œuvre de la première DPEF par nos clients. Deux ateliers seront consacrés à la DPEF, un autre sera dédié au pilotage de la raison d’être.  La 7ème étude Tennaxia sur les pratiques de reporting et rapports extra-financiers  nous donnera l’opportunité de dresser un premier bilan de la DPEF. Un premier bilan auprès d’un large panel d’entreprises cotées et non cotées.

Autres actualités sur ce sujet

De la raison d'être de l'entreprise à son reporting extra-financier L'évasion fiscale s'invite dans le reporting RSE
L’analyse de matérialité au service de la DPEF
La DPEF embarque les entreprises vers la « pensée intégrée »